Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 184
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 47
Voir le profil de l'utilisateurhttp://angelinegluard.forumactif.org
27102017
Très chère invitée, très cher invité,

Il a fait chaud hier, un ciel bleu sans nuage avec un soleil radieux qui amplifie les couleurs de l’automne. 
Mais la sécheresse, les probables incendies de forêts et les catastrophes qui en découleraient assombrissent cette douceur de l’été indien. Heureusement, les prédictions météo annoncent de la pluie, du froid et un retour à la normale.

La nuit tombe de plus en plus vite et notre marche rapide hier soir, avec un ciel encore particulièrement exceptionnel à regarder, s’est terminée dans le noir. 
Dimanche prochain, suite au changement d’heure, nos marches apéritives au bord de l’eau ne pourront se faire sans lampes de poche…

Quels ont été les faits marquants de ce jeudi ?
- Une mise en relation de deux personnes que j’admire et qui vont commencer à travailler ensemble. Je me sens utile dans ce genre de cas, et ça fait du bien.
- Je continue à penser à mon repas portugais de samedi prochain, et j’ai besoin de pâte feuilletée, mais je ne sais pas en faire, et le goût de la pâte industrielle me donne des haut-le-cœur (j’ai vérifié, ce mot est invariable…). Alors, je suis allée en commander à la boulangerie-pâtisserie d’Echiré, près de là où je travaille. En cette période de pénurie de beurre, il ne devrait pas avoir très loin à faire pour en trouver… En tout cas, la pâte se travaille pendant au moins deux jours, et ma commande ne sera prête que samedi matin…
- J’ai répondu au message de mon amie Cristina de Porto. Elle m’a envoyé une photo de sa tunique, que sa mère avait conservée précieusement, fabriquée pour le spectacle que nous avions donné avec notre classe de troisième, sur le thème des Aztèques.

Tiens… l’implication, l’engagement, j’en ai parlé ici hier matin. Nous avions, au collège, une prof de français et de latin, madame Largeron, l’implication incarnée ! Avec la particularité d’impliquer et d’enthousiasmer ses collègues dans ses projets un peu fou… 

Cette année-là, elle avait monté un projet pédagogique à partir du livre Le jade et l’obsidienne, d’Alain Gerber (Edition Laffont, 1981), histoire des Aztèques, de leur vie, de leurs coutumes, et de l’arrivée des Espagnols.

Alors nous avons travaillé, sur ce thème, en cours de français - pour l’étude du livre et l’écriture d’une pièce de théâtre, en cours d’histoire - pour l’étude de cette période, en cours d’espagnol - pour la traduction de texte sur le sujet, en mathématiques - pour l’étude du calendrier aztèque, en dessin - pour créer la partie graphique de nos costumes, en musique - pour la bande son, en travail manuel - pour la couture de nos vêtements de stars d’un soir, pour notre pièce de théâtre. Madame Largeron avait même fait intervenir un véritable metteur en scène pour que cette pièce soit des plus réussies…
Et elle l’était ! Dans la grande salle de la MJC de la Grande Garenne…

Je vais ce week-end, fouiller dans mes archives, je sais que j’ai gardé tout le dossier de ce projet, avec, si mes souvenirs sont bons, des feuilles polycopiées… à l’écriture violette, qui sentait une odeur d’alcool… 

A la vieillesse ! On commence à radoter et à se souvenir de trucs qui n’existent plus du tout. Quand j’étais petite, c’était la même sensation sûrement pour mes parents qui nous disaient qu’ils écrivaient avec une plume et de l’encre à l’école, les stylos bille commençaient juste à arriver...

Nostalgique ? Non, j’aime bien le progrès, surtout s’il améliore le quotidien des plus démunis d’entre nous et qui n’altère ni la nature, ni la nature humaine… Allez, il y a encore du boulot pour y arriver !

Très chère invitée, très cher invité, n’hésite pas à me faire part des petits trucs de ton enfance qui ont marqué ta mémoire et qui n’existent plus ou qui se sont améliorés…

Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum