Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 184
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 47
Voir le profil de l'utilisateurhttp://angelinegluard.forumactif.org
08112017
Très chère invitée, très cher invité,


Hier, j'ai terminé la transcription sur mon ordi des soixante-quinze pages de prise de notes de mon cahier (petit format).
Pendant mes pauses déjeuner, au bord de la Sèvre, j'avance doucement mais sûrement, dans mon projet d'écriture sur nos dernières vacances au Portugal. 


Aujourd’hui mercredi, à midi, c’était : coupe de cheveux au salon de coiffure où j’ai apprécié la chaleur de l’endroit, car il faisait vraiment trop froid pour rester dehors à taper sans moufle sur mon clavier…
Il va falloir que je change mon organisation en attendant le prochain printemps, pour me garder du temps pour écrire, au calme, mais au chaud…

C'était donc assez agréable de relire mes notes, de replonger dans ces moments portugais, récents, mais qui paraissent déjà si loin...

Je repense à Cristina, mon amie de Porto... J'ai retrouvé et scanné notre dossier de 3ème au collège, sur les Aztèques... Je ne vais pas tarder à lui envoyer...


Je mets ici l’image de la dernière page, en polycopié, à l’encre violette, qui s’altère vraiment avec le temps… Ce sont les derniers mots de notre pièce de théâtre.


Quel bonheur aussi de retrouver la « Distribution » avec tous les noms de nos camarades de classe et les rôles de chacuns.


Je ne m’en souviens plus très bien, mais en relisant ce dossier j’imagine que nous avions dû rire, à l’époque de nos quinze ans, ou plutôt rignocher, de tous ces noms de villes, de dieux et de personnages absolument imprononçables : Tenochtitlan, Xipe-Totec, Tezcatlipoca, Quetzalcoatl, Moctezuma, Huitzilopochtli…


Mais peut-être que nos rires sont devenus jaunes en étudiant de plus près ce dernier… le dieu soleil : Huitzilopochtli. « Selon la mythologie aztèque, le sang humain (l'« eau précieuse ») était nécessaire à ce dieu pour pouvoir continuer à exister. Les sacrifices humains étaient donc courants. On sacrifiait également en l'honneur d'autres dieux. Le sacrifice concernait principalement les prisonniers, mais il pouvait également s'agir de volontaires. En effet, selon leur croyance, la vie qui les attendait dans l'autre monde dépendait non de leurs actions sur terre mais de leur trépas ; or, les deux morts considérées comme les plus glorieuses étaient le sacrifice et la mort au combat. Cependant, certains dieux comme Quetzalcoatl, s'opposaient au sacrifice des humains. » (sources Wikipédia)
 
Et le calendrier aztèque… à base de treizaine… assez complexe pour s'arracher les cheveux… mais tellement passionnant !
Bon je m’arrête là, sinon je vais y passer la nuit…


J’ajoute qu’hier mardi était une bonne journée au travail où nous avons vraiment bien avancé. Mais aujourd’hui… j’ai eu l’impression d’être Sisyphe et son rocher…


Très chère invitée, très cher invité, en l’honneur de mon grand Rémi, voici une de ses devises qui tombe bien à propos : « Patience et longueur de temps Font plus que force ni que rage » (La Fontaine).


          
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum