Partagez
avatar
Admin
Messages : 219
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 48
Voir le profil de l'utilisateurhttp://angelinegluard.forumactif.org
04052018
Gaël prépare sa grande randonnée photo et moi mon sac de plage pour la journée. Nos sandwichs, à la Vache qui rit, sont prêts.

Il fait chaud, beaucoup de surfeurs sont dans l’eau.

La dame en rose, que j’ai déjà vu plusieurs fois cette semaine, fait ses exercices sur le sable mouillé. Entre les deux jetées, elle va, elle vient, soit elle bouge les bras, soit elle marche en arrière, en gardant toujours le dos très droit. 
De près, elle est très musclée, avec des abdos en tablette de chocolat, mais avec quand même une petite bouée de gras au niveau du bas ventre. 
Je ne sais pas lui donner un âge, elle est quand même très ridée...
Elle continue ses exercices aussi en ramassant les déchets qu’elle trouve sur la plage et remonte vers les escaliers pour les jeter dans la poubelle. 
Sportive utile et efficace !

Je reprends mon cahier et note les trucs à ne pas oublier :

Le moment présent, où celui d’il y a quelques instants… 
Arrivée sur la plage, je me suis installée sur le sable sec, pas trop près des autres personnes. 
J’avais bien étalée ma serviette dans le sens des rayons du soleil.
Allongée, je sens mon cœur qui bat, je sens le sable qui va peu à peu prendre la forme de mon corps, c’est reposant, ... les vacances… 
Après m’être tartinée de crème, je ferme les yeux, je respire tranquillement, j’essaie de trouver d’où viennent les bruits que j’entends : les vagues, le sifflement de ceux qui appellent leurs chiens, les avions qui passent juste au-dessus de la plage, les cornes de brume des bateaux, un hélicoptère, les cris des mouettes, …

Je grille doucement au soleil.

Allez, je ne pense plus à rien...

Dernière fois que cela est possible avant longtemps, d’être allongée sur le sable sans rien d’autre à faire que ne rien faire, sans rien d’autre à penser que ne penser à rien.

Et puis un bruit d’avion ou plutôt d’avions… deux… ils volent en duo, font des loopings, partent au loin, reviennent… et disparaissent… suivis par une dizaine d’autres duos pour un véritable spectacle dans le ciel bleu sans aucun nuage d'aujourd’hui.

Il est 16h15, Gaël me rejoint sur la plage, il mange son sandwich… seulement maintenant. 
Je repense aux bulles dans lesquelles on évolue lorsque l’on est très concentré : plus rien n’a d’importance, même pas de prendre le temps de manger… Il a du trouver des pépites à photographier et des endroits insolites comme il les aime...

Nous allons nous baigner avec nos combis et nos planches. 
Le drapeau est rouge, les vagues sont fortes et se cassent assez loin, c’est trop dangereux pour moi. 
Alors Gaël reste avec moi pour faire de petites glissades sur la mousse. 
Ça nous fait rire, on fait se rejoindre nos planches. 
Il me dit qu’il adore faire ça avec moi, parce que je souris tout le temps… 
Il va falloir que je trouve le moyen de mieux glisser sur la mousse de ma vie, le plus souvent possible !

A 18h nous retournons en voiture au coin des pêcheurs en tracteur, Gaël veut faire quelques photos avec son appareil cette fois. Hier, il n’avait que son téléphone.

De retour au camping, rinçage des combis, c’est Gaël qui s’y colle encore une fois. On se fait beau et nous allons dîner pour la troisième fois au Sentido do mar.

Coucher de soleil… le dernier de nos vacances !

Sangria blanche aux fruits rouges et plateau de quarante pièces en mode fusion pour nous deux cette fois. 
C’est vraiment délicieux… 
Une super soirée…

Dernier regard sur la mer, la plage, les vagues et la lune.

Je demande à Gaël de me promettre d’aller vivre au bord de la mer... et lui aussi ça lui ferait bien envie… 

Dernière caïpirinha au camping. 
Suzana se moque un peu de Vitor Valente quand elle nous voit entrer dans le bar… il va falloir qu’il ressorte encore la machine à broyer les glaçons de son carton !

Avec tout ça, il n’y a plus qu’à aller se coucher sans oublier de mettre le réveil à sonner, à huit heures…. Oh non…
 
  
  
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum