Partagez
avatar
Admin
Messages : 219
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 48
Voir le profil de l'utilisateurhttp://angelinegluard.forumactif.org
19062018
Très chère invitée, très cher invité,
 
Comme un appel déjà bien ancré dans nos mémoires, en ce lundi 18 juin, je décide de résister aux sirènes qui m'éloignent de mes écritures quotidiennes.
 
Lundi matin, donc, c'est la première épreuve du baccalauréat 2018, mon neveu Yoann est prêt à se lancer pour son devoir de philosophie.
Mon fils aîné Rémi, lui aussi va soutenir son mémoire de Master 2 d'Archéologie.
Mercredi ce sera au tour de Lucas, mon deuxième de présenter son rapport de stage de fin de DUT HSE Hygiène Sécurité Environnement.
Je leur écris ce petit texte d'encouragement :
 
"Speciale dédicace à Rémi et Lucas pour leurs soutenances M2 et DUT, et aussi à Yoann et tous ses collègues bacheliers...
Aujourd'hui, cette semaine, tu arrives à l'étape de conclusion d'un long chemin d'apprentissage. Ta force c'est le courage que tu as eu pour arriver jusque-là. Reste toi-même, crois en toi comme tu l'as fait toutes ces années, et cette épreuve, ce pont vers un autre avenir sera facile à traverser. Respire... Libère ta créativité et ta générosité pour tout donner... maintenant... Allez ! Go ! "
 
Rémi m'envoie un message à 14 h pour me dire qu'il vient juste de terminer sa prestation... Il a eu 17 sur 20 !
J'ai failli tomber dans les pommes... Enfin, ça ne m'est jamais arrivé, alors je dis ça, mais en fait j'ai ressenti une sorte d'électrochoc, un envahissement de tout mon être d'un grand bonheur et d'un soulagement pour lui.
C'est l'aboutissement de tous ses efforts intenses non seulement des derniers mois où il n'a pas fait autre chose que travailler mais aussi de toutes ces années depuis le lycée où il a franchi toutes les étapes difficiles pour en arriver à ce résultat.
Rémi est exemplaire pour s'être donner les moyens, avec patience et courage, d'arriver à son premier objectif : devenir archéologue, chercheur dans cette région du monde, la Perse, qui le passionne depuis... la maternelle !
 
A l’heure du déjeuner, avec mon amie Audrey nous sommes allées au CFA Centre de formation des apprentis de Niort, au restaurant d’application. Nous avons joué le rôle des clientes pour l’épreuve du CAP Serveur en salle. Notre « travail » a été d’être bienveillantes, rassurantes auprès de notre candidat n° 5… Il tremblait comme une feuille, surveillé par les examinateurs et chacun de ses gestes, de ses paroles débordaient du stress de l’épreuve à réussir pour franchir une étape vers son objectif, son avenir…
C’était tout de même un moment agréable de discuter sur toutes les choses de la vie, le partage de nos expériences et pour avoir des nouvelles fraiches de nos futurs projets.
 
Audrey me dit que je vais beaucoup manquer à mes amies de l’association Entreprendre au féminin, lorsque je serais partie vivre à La Rochelle. D’un côté ça me fait plaisir, même si je suis tout de même étonnée, de l’autre je suis un peu frustrée de ne pas avoir pris assez de temps avec chacune d’entre elles…
Sur mon chemin d’apprentissage de la sagesse, je note pour la suite, de m’impliquer encore plus dans les relations avec les personnes positives, que j’aime, que j’admire pour leur courage, leur énergie, leur engagement et leur esprit d’entreprise avec l’envie de construire un bel avenir commun.
 
Retour au travail : un sac de nœuds à démêler avec Cindy… C’est fou comme le temps conditionne les personnes dans des tâches, répétitives et fastidieuses, qui avaient peut-être un sens il y a quelques années, mais qui sont inadaptées aujourd’hui…
Autre leçon du jour : apprendre à se mettre en mode « pause » pour réfléchir à ses pratiques professionnelles, prendre du recul, se poser les questions du sens de ce que l’on fait, pour qui, pour quoi, et comment on pourrait le faire mieux autrement…
J’aimerais bien faire ce genre de travail à plein temps… bientôt…
Et pour la cinquième fois, au moins, j’ai eu un appel de SFR qui demande à parler à monsieur Bernard ! Mystérieux monsieur Bernard…
Il a commandé une box mais s’est trompé dans le numéro de téléphone portable de contact, sûrement d’un seul chiffre… et c’est le mien qui est associé à son compte.
A chacun des cinq appels relatifs à la livraison, l’installation et le dépannage de la box, j’ai bien expliqué la problématique… Normalement, le monsieur que j’ai eu cette fois a bien compris et devrait faire le nécessaire pour que je ne sois plus dérangée… A suivre…
 
Lucas, en ce soir du 18 juin, fête avec son amoureuse au restaurant, leur anniversaire : trois ans de rencontre… J’espère qu’ils vont passer un bon moment, là aussi important, pour la suite, pour leur avenir, leur vie d’adultes et de couple qui découvre les joies et les contraintes, en trouvant des solutions pour que le bonheur soit toujours au rendez-vous.
 
Mais la journée ne s’arrête pas là… après le travail, je rejoins Gaël au garage… Sa belle voiture présente toujours le même symptôme depuis l’avant-dernière visite. Cette fois, il faut que le garagiste arrête de nous prendre pour des idiots et surtout des vaches à lait… A suivre, là aussi…
 
Et ce n’est pas fini… une de nos locataires est partie, alors on rafraichit l’appartement. Ce soir ce sera peinture du plafond pour moi après avoir repeint les murs de la cuisine samedi dernier. C’est beau, c’est concret, ça fait plaisir…
 
Il ne reste plus qu’à dîner. Gaël me prépare un bon bol de nouilles chinoises aux oignons caramélisés avec des graines de sésame comme il en a le secret.
On regarde le match de foot Tunisie Angleterre et je mets à jour mon CV sur le site de l’APEC…
 
Très chère invitée, très cher invité, je te souhaite une bonne semaine.
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum