Partagez
avatar
Admin
Messages : 228
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 48
Voir le profil de l'utilisateurhttp://angelinegluard.forumactif.org
18102018
Andréa est dans le train pour Paris.
Elle sait que sa sœur, qu'elle n'a pas vu depuis plus d'un an, l'attend sur le quai.
Le train a du retard. Andréa prend son téléphone portable et lui envoie un petit message pour la prévenir.
Sa sœur lui répond qu'il n'y a aucun risque cette fois...
Elles vont se retrouver...

Andréa se souvient, et sa sœur aussi...
C'était il y a presque trente ans. Andréa avait un entretien important le lendemain matin pour un travail à Paris.
Sa sœur, étudiante dans la capitale, louait une chambre dans une famille à Meudon, en banlieue.
Elles avaient prévu, ce soir-là, de se retrouver à Odéon pour aller voir une pièce de théâtre.

Andréa avait beaucoup d'avance à la gare de départ et était montée dans le train précédent.
Pas très habituée au métro, elle se souvient tout de même des conseils de sa grand-mère, qui l'avait emmené plusieurs fois à Paris, et se dirige sans souci vers la station Odéon.
Sortie à l'air libre, elle trouve le théâtre, bien avant l'heure d'ouverture des portes, et attend patiemment sur les marches.

Sa sœur, elle, voulait faire plaisir à Andréa et était venue directement l'attendre sur le quai du train de la gare d'Austerlitz... mais ce n'était pas le bon train...
Après avoir attendu que tous les passagers soient descendus, elle rejoint finalement la sortie du métro Odéon.

Pas de téléphone portable à l'époque...
Et pendant plus d'une heure, elles vont s'attendre l'une et l'autre.
L'une devant le théâtre Odéon, l'autre à trois cents mètres en haut des escaliers de la station de métro du même nom.

Andréa voit les gens s'approcher au fur et à mesure des minutes qui passent.
Elle voit les portes du théâtre s'ouvrirent et les gens rentrer.
Elle les scrute attentivement pour retrouver sa sœur.
Mais elle ne voit toujours rien venir...
Et puis vient la sonnerie qui annonce la fermeture des portes pour ne pas déranger le début de la pièce...

Sa sœur, de son côté scrute aussi toutes les personnes qui montent les escaliers du métro.
Mais elle ne voit toujours rien venir...
Alors elle donne ses deux places de théâtre à un jeune homme trop heureux de l'aubaine qui va faire plaisir à son amoureuse...

Andréa sans le savoir verra forcément ce couple entrer dans le théâtre avant la fermeture avec les fameux billets.

Il ne reste plus qu'une solution pour chacune d'elle : se retrouver à Meudon...

Andréa ne sait pas comment faire pour s'y rendre. Sa sœur, elle, rentre directement.

Andréa téléphone d'une cabine à la famille qui héberge sa sœur.
Elle les charge de la prévenir qu'elle va arriver et leur demande surtout à quelle station elle doit s'arrêter exactement.

Il faut prendre le RER, avec un ticket spécial qu'elle achète dans un guichet.
Elle voit le panneau d'affichage et pense, comme pour le métro, que le train s'arrêtera à toutes les stations.
Mais quand le train s'arrête au bout d'une bonne demi-heure, elle se rend compte qu'elle est beaucoup trop loin...
Elle n'avait pas fait attention aux petites lumières devant le nom des stations qui indiquent celles que le train dessert.
Et la station d'Andréa n'avait pas de petite lumière !!!

Alors demi-tour et attente interminable d'un train omnibus... Puis l'interminable trajet, puisque cette fois le train s'arrêtait bien partout...
Et enfin... descendre de ce train tout gris.

Andréa se souvient d'être seule avec son sac dans la nuit de cette banlieue inconnue, aux petites maisons coquettes et rosiers en fleurs.
Un peu de marche...
Et enfin ! La maison ! Sa sœur !
Elles ont pleuré toutes les deux, se sont serrées dans leurs bras, pendant très longtemps...
Elles ont vécu une soirée éprouvante comme jamais.

Andréa se souvient du moment suivant, il était plus de minuit.
Sa sœur lui avait préparé un thé qui sentait bon le caramel.
Elle garde ce souvenir de la chaleur de la tasse et de sa sœur en face d'elle, les yeux rougis mais tellement heureuses, toutes les deux, de s'être retrouvées.

Photos des deux soeurs il y a presque 40 ans
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum