Partagez
avatar
Admin
Messages : 228
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 48
Voir le profil de l'utilisateurhttp://angelinegluard.forumactif.org
23102018
Andréa prépare sa sortie moto.
La batterie est rechargée.
Elle enfile son pantalon, ses bottes et son blouson : les équipements de protection qui sont la carrosserie du motard !
Cette belle journée ensoleillée d'automne, sans vent, sera idéale...
Elle se demande à partir de quand il lui faudra remettre les doublures chaudes et sa grosse écharpe.

Andréa se souvient...
Elle a passé son permis moto en 1992.
Avec son mari, ils roulaient en Yamaha 600 XT, deux motos identiques, un chiffre d'écart sur les plaques d'immatriculation, la classe !

Pas de voiture à l'époque, tous leurs trajets se faisaient à moto.
Pour les courses elle utilisait un gros sac à dos qui se remplissait bien vite.
Il lui fallait parfois faire plusieurs tours au supermarché...

Et puis venait le froid, l'hiver, qui paraissait ne jamais se terminer...
Combinaison étanche, sur-bottes, sur-gants, chaufferettes dans les chaussettes, tour de cou bien épais, sous-vêtements Damart, elle avait investi pour un maximum de confort et d'efficacité.

Un souvenir de voyage insolite... elle ne l'oubliera sans doute jamais...

Après une visite chez leurs amis de Beaugency, par une très belle journée avec soleil et ciel bleu de décembre, ils s'équipent et enfourchent leurs montures.
Ils prennent le chemin du retour vers Nanterre, où ils habitent à l'époque, à deux heures de route.

A peine sortis de la ville, une tempête de neige les surprend dans un rond-point... Totalement inattendu !
Tout est devenu gris puis blanc d'un seul coup !

Ha ! La jeunesse ! Ce serait aujourd'hui, Andréa serait retournée chez ses amis et aurait attendu que cette neige ait fondu, ou bien elle aurait pris le train pour rentrer...
Mais non ! On y est dans la galère ! On y reste... On y va pour l'aventure ! Courageux, ils continuent et bravent la tempête...

Le soleil disparaît, la route est maintenant recouverte d'un bon tapis de neige.
Le goudron est tout blanc, mais le bord de la route et les fossés aussi...
Comment fait son mari pour distinguer où il doit diriger la moto, où est la route, où sont les virages ?
Andréa ne se pose pas la question à ce moment là.
Elle le suit, elle a confiance, aveuglément ou presque parce qu'elle ne voit plus que la petite lumière rouge de la moto devant elle.
Elle reste concentrée sur l'équilibre pour maintenir la moto et suivre à bonne distance pendant d'interminables kilomètres.

Une petite pause dans cette aventure glacée ?
L'arrêt dans la station service leur vaut d'être pris pour des fous par le gérant et les autres clients.
En fait, leurs combinaisons et leurs bottes sont entièrement blanches de givre et de neige compactée.
Ils ressemblent plus à des bonhommes de neige qu'à des motards...

Après un bon chocolat chaud très sucré, ils repartent sous le regard médusé de leurs spectateurs du moment.

Arrivés à bon port après avoir roulé, glissé, mais sans tomber, pendant quatre heures, ils se disent bien que ce n'était pas raisonnable, mais ils l'ont fait !

Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Aucun commentaire.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum