Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 168
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 47
Voir le profil de l'utilisateurhttp://angelinegluard.forumactif.org
12102017

Jeudi 6 avril 2017, salon, maison


Très chère invitée, très cher invité,

ça faisait longtemps... voici une nouvelle saison qui commence, une nouvelle vie professionnelle, une nouvelle vie sociale, un nouveau départ.

Consultante chez Ileo Conseil depuis deux mois, j'ai commencé aujourd'hui une mission IMH Inter Mutuelles Habitat en tant qu'analyste fonctionnel.
Je vais travailler sur le projet des interfaces avec DARVA, entreprise que je connais bien après y avoir travaillé pendant 18 ans.

Je me retrouve donc de l'autre côté de la "barrière". Ce qui me donne un nouvel angle de vue tout en restant dans un environnement connu.

J'ai été très bien accueillie, j'ai rencontré mes nouveaux collègues dont certains avec qui j'ai déjà eu l'occasion de travailler et j'en suis ravie comme tu peux l'imaginer.

Mon réveil reprend donc du service, la voiture découvre son nouveau chemin quotidien de dix minutes -ça a du bon de vivre à Niort-, je me familiarise avec mon nouvel environnement de travail -première fois que je suis installée sur un plateau de douze personnes-, plein de documents à lire -ce qui me permet de tester mes nouvelles lunettes-, mon journal de bord est prêt à se remplir dans la perspective de vivre une nouvelle expérience intéressante.

Et pour finir cette bonne journée ensoleillée, quoi de mieux qu'un sandwich latino et un ciné ? ... La Belle et la Bête avec ses chansons que je connais par coeur depuis 25 ans, un très bon moment avec mon accompagnateur de dessins animés préféré ;-)

Alors très chère invitée, très cher invité, je ne peux que te conseiller à nouveau de regarder, de lire des contes pour toi, pour tes enfants, pour ton amoureux(se) et d'attraper toute cette force qui vient de la nuit des temps pour t'apporter un peu de magie dans ta vie, du réconfort, de l'amour et de la liberté...

 https://youtu.be/GNA-iBt_UWM
 




Dimanche 9 avril 2017, salon, maison


Très chère invitée, très cher invité,

Je suis en week-end ! Et oui, je peux le dire maintenant que j'ai repris le travail... 

Ma deuxième journée, vendredi, s'est très bien passée, je me suis sentie utile et c'est bien ce que je cherchais, en plus d'évoluer dans un environnement bienveillant.

Le week-end donc...égal : travail ! 

Encore un peu de courage... avec ce temps absolument magnifique, un ciel bleu sans nuages, les arbres en fleurs de toutes les couleurs, quoi de mieux que de continuer nos travaux de rénovation !

Peinture de portes, nettoyage, peinture de plafonds, re-peinture des murs... re-re-peinture de la buanderie...
Il fait presque trop chaud, ça sèche trop vite dans le bac, mais on s'adapte !
Mais on se dit que l'on serait bien à la plage...

A 18 heures, les pinceaux sont propres et rangés, à nous de nous faire une beauté !  
Nous sommes invités à dîner à La Rochelle par Tanguy et Sabrina.
Nous arrivons au bon moment pour assister à la fin du coucher du soleil... Nous y sommes à la plage !
Dîner en terrasse au restaurant ISEO, très bon, original, on a adoré.
C'était une très très bonne soirée.

Ce matin, je suis allée chercher mon grand Rémi à la gare, il passe sa semaine de vacances à Niort.
Il m'a raconté sa deuxième conférence sur le thème de l'Archéologie à un groupe de prisonniers de la maison d'arrêt de Bois d'Arcy.
C'est vraiment une belle expérience, ça lui donne confiance pour la suite...

Allez, il est 11h, c'est une bonne heure, en ce dimanche matin pour retrouver nos pinceaux...

Je te souhaite très chère invitée, très cher invité, une très bonne journée ensoleillée... n'oublie pas la crème solaire...[/size]
 

Jeudi 18 mai 2017, salon, maison

Très chère invitée, très cher invité,

Me revoici... je ne t'ai pas abandonné(e),... je suis juste très occupée en ce moment.

Alors voici un petit aperçu de mes activités en dehors de mon nouveau travail de bureau et du quotidien courses, ménage, repassage...

J'ajouterai les prochaines photos quand Gaël et moi nous aurons terminé de rénover cet appartement qui sera bientôt à louer...

A très bientôt... 
Je reviendrai vite écrire ici après cette période de bricolage intense !

 

Lundi 26 juin 2017, 13h29, Echiré, au bord de l'eau

Très chère invitée, très cher invité,

Mon cerveau va exploser !!! Tous ces jours sans écrire alors que j'ai tellement de choses à raconter...
Alors il va bien falloir que je le prenne ce temps qui me manque.

Par où commencer ? 
La rénovation de l'appartement n'est pas terminée, mais on espère bien pour le week-end prochain.

Rémi est rentré de son chantier de fouilles en Ouzbékistan. Il a eu une opportunité incroyable, gérer un chantier de A à Z, jusqu'à la paie des ouvriers. Il a adoré, même si les conditions étaient très difficiles surtout au niveau de la chaleur. 
Et ça le conforte dans son choix de vie, de métier et ça le passionne toujours autant. 
Il a envoyé son mémoire de Master 1, soutenance le 3 juillet, on croise les doigts...

Lucas a terminé les cours à l'IUT depuis plusieurs jours et vient de passer une semaine de vacances à Hendaye avec son amoureuse... les premières vraies vacances tous les deux, ça me met un coup de vieux, mais quel plaisir de voir leur bonheur !

Nous avons passé, Gaël et moi, trois jours fantastiques au Hellfest avec nos amis Nadia et Arnaud... une sorte de médicament ce festival avec du gros son dans les oreilles, des groupes que l'on adore, d'autres que l'on découvre et dont on deviendra fans, une foule hétéroclite, enthousiaste qui décuple l'émotion que ressentent les artistes sur scène.

Je travaille toujours chez IMH, je me rends utile, c'est le point positif et mes collègues sont très sympas. Je m'intéresse à d'autres sujets... tu me connais ! Alors je papillonne entre des rencontres "Créativité et territoires", "Les problématiques de recrutement dans les services à la personne", et un projet de recherche, le 107, que j'alimente directement sur ce forum : s'assurer des moyens à disposition pour bien travailler, bien grandir, bien apprendre, pour se sentir bien dans sa tête, dans son corps...
Cela me permet de rencontrer toujours et encore de nouvelles personnes, très inspirantes qui renforce encore une fois mon idée que l'esprit d'humanité, le partage, la communication pour comprendre, pour se comprendre sont essentiels pour avancer sur ce chemin de la sagesse que je croyais avoir perdu... J'ai simplement pris une voie sans issue, fait marche arrière, et c'est reparti !!!

Ha, et puis je vis une aventure historique, généalogique absolument exceptionnelle !! Je ne peux pas en dire trop pour le moment, les recherches sont en cours, et j'attends d'avoir plus d'éléments pour t'en faire part...
En tout cas, ça m'a donné l'occasion de lire les lettres d'amour entre mes grands-parents Denise et André avant leur mariage. Dès que j'ai un peu plus de temps, je les partagerai, c'est très intéressant...

Alors, à très très bientôt, très chère invitée, très cher invité, prends soin de toi ;-)
 

 Mardi 4 juillet 2017, 22h03, bureau, maison

Très chère invitée, très cher invité,

Il y a un an jour pour jour, j'étais à Paris pour vivre de nouvelles aventures qui m'ont finalement ramenées à la maison...

Je suis contente d'être rentrée même si mes amies me manquent et tout un tas d'autres choses, mais je suis bien ici, aussi, avec mon amoureux. 

Nous venons de terminer un gros chantier de rénovation d'appartement, que je mets ici en pièce jointe si ça t'intéresse...

Alors, j'espère, maintenant, vivre encore autre chose, profiter de la vie, des petites plaisirs qui font du bien et ne coûtent rien, je les traque comme d'habitude, mais avec la fatigue du bricolage en moins, ce sera plus agréable.

Et si, par exemple, je venais écrire ici plus souvent ? 

Alors à très bientôt, très chère invitée, très cher invité. 
Prends soin de toi... en vrai...
 

Mardi 11 juillet 2017, chambre, maison

Très chère invitée, très cher invité,

Je vieillis... toi aussi d'ailleurs, un petit peu de jours en jours...

Voici quelques nouveaux signes, mis à part mes cheveux de plus en plus blancs !

Quand on est plus jeune, on se prend un "coup de vieux" quand nos enfants commencent à marcher, quand ils rentrent au CP, quand ils ne prennent plus de menus enfants dans les restaurants, quand ils rentrent au lycée, quand ils conduisent seuls ou quand ils partent vivre ailleurs qu'à la maison...

Aujourd'hui, ce sont ma gynéco et mon médecin qui prennent leur retraite qui me mettent ce "coup de vieux" !
Et dans notre désert médical, que va-t-il se passer ??? Finalement, en cherchant, pas trop longtemps, j'ai trouvé et je suis ravie.

Un autre signe... la semaine dernière, Rémi est parti en vacances, en Espagne, près de Dénia, entre autres, un de nos endroits préférés et qu'il a fait découvrir à son amie qui l'accompagnait.
Combien de fois, quand ils étaient petits, je disais à mes garçons : "Regardez comme c'est beau cet endroit, comme c'est agréable,..." en espérant qu'un jour ils en feraient profiter les personnes qu'ils aiment... Et voilà, c'est arrivé !

Alors, profite, très chère invitée, très cher invité, de ces petits moments de bonheur qui te font te sentir jeune... 
Lesquels ? Ha Ha ! 
Ce ne serait pas justement une des voies vers la sagesse de savoir les attraper, les chérir et les maintenir à notre portée ?

A très bientôt, les jeunots !
 

Samedi 29 juillet 2017, 17h47, salon, maison

Très chère invitée, très cher invité,
Est-ce que le bonheur pourrait se résumer ainsi : faire des choses simples et sincères... 
De la pâtisserie en écoutant la musique et la voix inspirantes d'un artiste découvert ces derniers jours (Mark Lanegan), du rangement et désencombrement dans la maison, prendre le temps de se mettre du vernis aux ongles (c'est vraiment le truc de filles que je déteste le plus quand je n'ai pas le temps), un bon déjeuner entre amis, laver ma voiture, poster mes lettres en retard...
Enfin, j'ai envie de sourire un peu plus, j'ai envie d'agir puisque je sais... cette petite phrase qui m'aide souvent est revenue... 
C'est fou comme on se laisse vite embarquer au premier moment de doute et d'incompréhension sur soi-même et sur les autres, même les plus proches... 
Redresse-toi, souris, agis pour toi, pour les autres comme tu sais si bien le faire... 
Émancipe-toi de ses chaines d'angoisse, ses spirales qui t'emmêlent les neurones et qui n'aboutissent à rien d'autre qu'à retomber plus bas encore...
Bouge, marche, aime, plonge, cueille et partage cette vie qui toujours apporte son lot de petits cailloux à semer sur ce chemin du bonheur, de la sagesse où je voudrais bien ne plus m'éloigner...

Bon, allez, c'est bon là, assez larmoyé !

Une petite crise de fou rire à raconter : je rappelle à Gaël, mon amoureux, que c'est bientôt son anniversaire... 
Il va avoir 48 ans. Mon esprit formaté aux mathématiques fait un rapide calcul et je lui dis : 
"- Le chiffre des unités ( 8 ) est le double des dizaines ( 4 )... La dernière fois que cela t'es arrivé, c'était pour tes 36 ans, et avant ça tes 24 ans et plus loin encore, tes 12 ans..." 
Toujours un peu surpris de mes délires perpétuels, il rit un peu... 
Silence... 
Je commence à vouloir lui dire, "la prochaine fois que ça t'arrivera..." et plouf... il éclate de rire... 
ça n'arrivera plus, 
plus jamais... 
Je suis quand même bien la reine des gaffes à deux balles... ça m'a quand même soulagée que ça l'ait fait rire plutôt que pleurer.
Voila très chère invitée, très cher invité, c'est la vie qui passe, c'est le temps qui va, alors profitons de tous les bons moments, de chaque instant...
 

Jeudi 31 août 2017, 18h22, salon, maison

Très chère invitée, très cher invité,

Aujourd'hui, je te propose ce petit texte instructif :

De la Turlutte au Pique-nique

Attention, que l’on ne s’y méprenne pas ! La Turlutte dont il est ici question n’est pas le cri de l’alouette, ni cette pratique sexuelle qui ne prennent qu’un seul ‘t’…

Samedi, 18 heures, R. et J. sont de retour au port et s’activent pour ranger et nettoyer le bateau après cette grande journée de pêche. 
La glacière a l’air bien lourde lorsqu’ils la déposent dans l’annexe, elle s’enfonce un peu plus dans l’eau. 
Quelques coups de rames plus tard, la voiture est chargée, l’annexe rangée, l’heure du retour à la maison a sonné. 

Mais après le plaisir d’avoir attrapé toutes ces morgates, autre nom de la seiche ou lièvre des mers, le travail, fatigant, ne fait que commencer. 
Une grande bâche étalée dans le jardin réceptionne la pêche du jour qu’il va falloir trier par taille et comptabiliser pour partager entre les deux pêcheurs : 20 petites, 29 moyennes et 21 grandes morgates ! 70 à deux ! 
C’est bien mieux que ce qu’ont fait les copains la semaine dernière : 125 à 4 pêcheurs ! 

Avec minutie et dextérité, les turluttes, ces leurres en forme de petits poissons recouverts d’un tissu aux couleurs vives, sont nettoyées et surtout débarrassées des restes de chair de morgate coincés dans les grappins fins comme des aiguilles. 

Au petit matin du dimanche, à marée haute, J. et R. commencent la partie la plus répugnante de la préparation mais qui fera le bonheur des mouettes et goélands, tout près sur les rochers alentours, qui attendent patiemment la fin de l’opération : retirer la tête, les tentacules et surtout les poches d’encre qui vont venir noircir leurs mains, pour ne récupérer que la partie blanche de la morgate. 

Les petits amateurs s’arrêteraient ici pour lancer les fourneaux… mais J. veut faire plaisir à sa femme, alors il reprend son courage à deux mains, cette fois, bien installé dans la cuisine avec un couteau bien aiguisé pour peler chaque face de ses trente-cinq morceaux de seiche et découper consciencieusement les bords qui seraient un peu trop durs sous la dent. 

Il existe surement mille façon de cuisiner cette matière première aussi bien mise en valeur, mais cuite, simplement, quelques minutes au barbecue, assaisonnée de persillade et d’un morceau de beurre salé, accompagnée d’une petite salade de tomate, elle révélera sa délicatesse et son goût subtil du fond de l’océan.

 

 Vendredi 1er septembre 2017, 22h33, chambre, maison

Très chère invitée, très cher invité,

Beaucoup de rencontres et d'activités inspirantes depuis une bonne semaine ! 

Comme d'habitude, cela me transporte de joie, comme toutes les grandes vagues, l'écume est belle et souriante mais les creux sont assez douloureux...
Alors il va falloir que je me mette à surfer et rester sur le haut des vagues si je ne veux plus me fracasser.

Opération "je positive" : qu'est-ce qui m'a transporté de joie depuis quelques jours ?

Vendredi dernier, attablés au César, nous écoutons les Beans, notre groupe niortais préféré en mode acoustique...
Une dame les prend en photo. 

Elle a commandé un coca et la serveuse ne sait pas où lui poser son verre, puisqu'elle n'a pas encore choisi de table. 
Je lui propose le bout de la notre qui est libre. 
Alors elle s'installe et se met à lire un journal, un cahier écrit à la main, avec des dessins. 

Tu connais ma passion pour les journaux ;-)
Je résiste quelques minutes, mais je ne peux pas m'en empêcher : je fais ma curieuse, je m'approche et l'interpelle au sujet de son cahier. 

Nous commençons à discuter d'écriture... Je lui demande ce qu'elle fait comme travail.
Elle est conteuse ! 
Pendant les mois du printemps, elle chemine de villages en villages accompagnées de ses deux ânes.
Elle intervient dans les écoles, les bibliothèques, les cafés ; et lors de ses marches, elle dort chez l'habitant.

Deux jours avant, j'avais relu mon mémoire sur les contes de Grimm. 
Lors de mes études, j'avais trouvé comment les contes apportent à celui qui les écoute des bienfaits multiples, conscients ou inconscients. 
Mais au-delà de la structure des fables et des contes, de la théorie délivrée par les auteurs que j'ai découverts lors de ces recherches, ce que j'aimerais étudier c'est le partage autour du conte. 

Je suis convaincue qu'un conteur, qu'il soit parent, enseignant, artiste, ou même, un enfant, doit prendre conscience que le fait de raconter est un moment particulier, où l'on doit s'impliquer, donner le meilleur de soi-même, et transmettre le conte avec sincérité, simplicité et générosité, en ouvrant les yeux à l'esprit d'humanité. 

Je sais ce que le conte apporte à celui qui le reçoit. 
Je souhaiterais étudier maintenant, non seulement, ce que reçoit le conteur, mais aussi comment, par quelles méthodes et dans quelles conditions, un partage harmonieux du conte, pour rendre ses bienfaits encore plus efficaces, peut être envisagé. 
Comment apprendre aux parents à lire ou à dire des contes ? 
Comment faire comprendre aux adultes d'aujourd'hui, ce besoin essentiel des contes dans nos vies ? 

Alors cette rencontre, hasard total ? 
Que faisait donc Claudie ici, ce soir là, sur la place de la Brèche ?
Elle vit en Vendée et avait rendez-vous le lendemain matin vers Poitiers chez des amis. Elle décide... par hasard... de s'arrêter à Niort, dont elle ne connait pas du tout le centre ville... 
Elle se retrouve... par hasard... devant notre table, devant les Beans, qui, il faut le dire en passant, nous enchantaient les oreilles pendant cette soirée, et comme... par hasard... elle a un cahier...

Parce qu'il savait que cela me ferait plaisir, comme si l'on avait rencontré l'aventurier de "j'irai dormir chez vous", Gaël lui a proposé de venir dormir à la maison. 
La discussion a continué tard dans la nuit. Rémi était là aussi et a pu partagé avec elle ses expériences de conteur pendant sa semaine passée au centre de loisirs en tant qu'animateur.

Claudie est prête à faire mon "cobaye" si j'arrive à trouver l'énergie qui me manque en ce moment pour continuer à étudier...

Je suis fascinée...
Merci Claudie pour ce bon moment, c'était une très belle rencontre...

Très chère invitée, très cher invité, voici donc le début, peut-être..., si je ne me laisse pas noyer par le quotidien ou par mes cent mille idées de trucs géniaux que je voudrais faire mais que je ne concrétise jamais...., d'une nouvelle aventure de chercheuse...
Je te raconterai mes autres rencontres inspirantes de la semaine un autre jour... Tiens, si j'ouvrais un nouveau journal ?


En attendant, n'hésite pas à consulter le site internet de Claudie, une nouvelle fée des contes dans ma vie : 

Claudie - conteuse
Partager cet article sur :Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Commentaires

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum